Mutualisation des réseaux Bouygues Telecom et SFR : décision vendredi ?


Bouygues Telecom et SFR sont rentrés en négociations exclusives depuis le 22 juillet 2013 afin d'aboutir à un accord de mutualisation d'une partie de leurs réseaux mobile respectifs.

Les objectifs d'un tel accord seraient d'offrir aux clients la meilleure couverture géographique et la meilleure qualité de service ainsi que d'optimiser les investissements et les coûts d'exploitation.


Les bases du partage seraient alors l'exclusion des zones denses et des zones blanches (uniquement zones non denses) et la mutualisation des infrastructures passives (sites, antennes...) et RAN sharing (partage de réseau d'accès radioélectrique).

Malgré cette future mutualisation, les deux opérateurs conserveraient une capacité d'innovation autonome et une totale indépendance commerciale.

Les Echos croient savoir aujourd'hui qu'après ces nombreux mois de travaux, le projet de mutualisation des réseaux mobiles de Bouygues Telecom et SFR serait fin prêt malgré un léger retard (il étaient initialement prévu pour fin 2013). Les conseils d’administration des deux opérateurs se prononceraient même à ce sujet d!s vendredi prochain.


L'accord prévoirait la création d'une structure légère (coentreprise) pour exploiter en commun une partie de leurs antennes sur tout le territoire, hors des grandes villes. De nouveaux appels d'offres seront par la suite lancés pour "renouveler leurs équipements actifs et rationaliser les installations existantes". Huawei serait bien placé, l'équipementier chinois équipe déjà les deux opérateurs dans le Sud-Ouest de la France avec ses matériels "tout-en-un" qui font de la 2G, 3G et 4G simultanément.


Cet accord devra être ensuite soumis à l'ARCEP et à l'Autorité de la concurrence qui seront toutes deux très vigilantes afin qu'il ne déséquilibre justement pas la concurrence.

Source : Les Echos.

Created on