Hadopi : l'Etat semble céder à la pression de Free

Suite à notre article du 5 octobre dernier concernant le refus de Free d'envoyer les premiers mails d'avertissement de l'Hadopi, la pression exercée par l'opérateur pourtant peu soutenue par ses confrères, semble enfin porter ses fruits. En effet, malgré les menaces du Ministre de la Culture, la plainte de Numericable auprès de l'Hadopi concernant Free et la vive réaction de la Haute Autorité, la réaction ferme de l'opérateur internet a fini par payer.

On apprend aujourd'hui par le site lepoint.fr que le Gouvernement a finalement accepté d'indemniser Free (mais sûrement également tous les autres FAI) à hauteur de 65 centimes par adresse IP identifiée au titre des frais occasionnés par l'opération, de peur semble-t-il que d'autres fournisseurs emboitent le pas sur Free. Rappelons que SFR semblait également vouloir refuser d'envoyer les mails de l'Hadopi.

Reste cependant la deuxième revendication de Free concernant la mise en place d'un cadre juridique encadrant les échanges entre l'Hadopi et les opérateurs qui n'a pour le moment pas été abordée. Il ne serait pas étonnant que cette demande soit également discutée dans un avenir proche afin de désamorcer définitivement la polémique qui fait tant d'ombre à l'application de cette loi si décriée...
Created on