Bouygues Telecom choisit Ericsson pour déployer (en partie) son réseau 4G


L'équipement Ericsson a annoncé aujourd'hui avoir été retenu par Bouygues Telecom pour déployer son réseau mobile de quatrième génération (4G/LTE) sur la moitié du territoire français ainsi que pour la fourniture d'une gamme complète de prestations de services (design, intégration, déploiement et support).

Le contrat qui a été signé entre l'industriel et l'opérateur est d'une durée de 5 ans et prévoit qu'Ericsson va également moderniser les réseaux 2G (99 % de la population française) et 3G (93 % de la population française) actuels de Bouygues Telecom avec des équipements radio de technologie multistandard RBS 6000, les densifier et en augmenter la capacité. Il en résultera une plus grande efficacité opérationnelle et énergétique ainsi qu'une meilleure expérience utilisateur (en termes de qualité et de débit) pour les 12 millions d'abonnés mobile Bouygues Telecom.


Franck Bouétard, PDG d'Ericsson France, déclare à l'AFP : "Nous avons été retenus de façon exclusive pour déployer le réseau dans trois grandes zones géographiques (qui représentent la moitié du territoire) mais un peu plus en termes de population en raison de leur densité" et sur le blog Ericsson France : "Cet accord renforce la collaboration entamée voilà bientôt cinq ans entre Ericsson et Bouygues Telecom dans la radio. Bouygues Telecom disposera ainsi des dernières technologies pour ses réseaux dont le niveau de qualité et de performance devient stratégique sur un marché de plus en plus concurrentiel".


Ericsson déploiera ses équipements 4G dans les régions Ile de France, Centre-Alpes et Méditerranée. Le reste du territoire français sera équipé par le chinois Huawei avec qui Bouygues Telecom avait déjà signé un accord fin 2011. Le franco américain Alcatel-Lucent, un moment présenti, n'a finalement pas été retenu.

L'opérateur va mettre en place des projets pilote cette année avant de déployer la 4G sur la totalité du territoire. Rappelons que cette technologie permet de proposer des débits beaucoup plus importants que l'actuelle 3G.

Olivier Roussat, Directeur Général de Bouygues Telecom déclare quant à lui : "Je suis très heureux de renforcer notre collaboration avec Ericsson qui nous a prouvé par le passé sa capacité à gérer des projets réseaux d’envergure. Ce nouveau projet va nous permettre de délivrer un haut niveau de qualité de service et une expérience utilisateur encore améliorée dans les trois technologies 2G, 3G et LTE".


Concernant les réseaux en place, Franck Bouétard explique : "Nous allons moderniser les réseaux radio existants (...), en les remplaçant par de nouvelles technologies et augmenter la couverture et les capacités, tout cela grâce à une seule technologie pour faire en sorte qu'il n'y ait plus qu'un seul réseau".

Pour rappel, Ericsson est leader du marché sur le LTE avec 38 contrats de déploiement commercial dans le monde, ce qui lui confère 65 % de part de marché LTE au 3ème trimestre 2011. Enfin, sachez que comme l'exige l'ARCEP, Bouygues Telecom et ses concurrents devront avoir couvert 98 % de la population en 4G d'ici 2024 et 99,6 % en 2029.

Sources : Challenges, AFP & Ericsson France.

[MàJ 09/02/12] Ajout de précisions concernant l'accord ainsi que de la déclaration d'Olivier Roussat de Bouygues Telecom, issues du blog Ericsson France.
Mis à jour le