Bouygues Telecom va renégocier les contrats de ses sous-traitants


Suite à l'arrivée de Free Mobile, les opérateurs ont décidé de réaliser de sérieuses économies. Martin Bouygues avait déjà annoncé un plan en ce sens fin février pour un montant de 300 millions d'euros (voir notre article).

Selon L'Expansion qui relate une source de l'AFP, il semblerait qu'aujourd'hui Bouygues Telecom ait décidé de renégocier les contrats de ses sous-traitants, centres d'appels et réseaux de distribution indépendants. Un porte parole de Bouygues Telecom a même précisé : "Nous avons demandé à renégocier le contrat avec Phone House, ce qui peut entraîner une rupture de contrat". En jeu : la rémunération de Phone House sur la renvente des forfaits et autres services Bouygues Telecom dans ses 346 magasins en France.

Autre piste d'économies : les centres d'appels en France, hors ceux que l'opérateur détient en propre, actuellement au nombre de six. Des renégociations sont également en cours avec les prestataires de relation clients externalisés, pour travailler "différemment". Ces sous-traitants emploient 3.000 personnes, un certain nombre risquerait d'être impacté par ces mesures.

Bouygues Telecom prévoit enfin un recul de 10 % de son chiffres d'affaires en 2012, toujours suite à l'arrivée du quatrième entrant dans la téléphonie mobile.

Sources : L'Expansion & Challenges.

Created on