Zones blanches et débits 3G : Bouygues Telecom en retard d'après l'ARCEP


L'ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes) a récemment publié son rapport d'activité 2011, dévoilant nombre d'informations sur la téléphonie mobile, fixe, le haut (ADSL) et très haut débit (fibre) ou encore le marché postal. L'occasion de découvrir quelques chiffres concernant Bouygues Telecom et son réseau mobile auquel nous nous intéressons aujourd'hui.


Taux de couverture du réseau



Premier constat, la couverture, que ce soit en 2G ou 3G, est assez homogène entre les trois opérateurs historiques. On frôle en effet les 100 % en 2G et on s'y rapproche en 3G. Rien à redire, les engagements sont tenus.

Zones blanches


La couverture 2G des axes de transport prioritaires continue également de croître et participe à la réduction des zones non couvertes. L’ARCEP a constaté, début 2012, que, sur un total de 58.000 kilomètres, il restait à Orange France et SFR quelques dizaines de kilomètres d’axes à couvrir, et quelques centaines pour Bouygues Telecom. Les trois opérateurs doivent désormais achever cette couverture dans les meilleurs délais.

La 3G de Bouygues Telecom


Concernant Bouygues Telecom, la troisième et dernière échéance de déploiement inscrite dans sa licence 3G, qui est intervenue le 12 décembre 2010, prévoit une couverture de 75 % de la population. L'Autorité a constaté, le 1er avril 2011, que Bouygues Telecom a rempli son obligation cible de déploiement prévue dans son autorisation 3G de 2002. En dehors de toute obligation, et en accord avec Bouygues Telecom, un contrôle de la couverture du réseau 3G de cet opérateur a également été réalisé par l'ARCEP au 31 décembre 2011. L'ARCEP a constaté la poursuite de ses investissements en matière de déploiement de son réseau 3G : le réseau de Bouygues Telecom atteint désormais une couverture supérieure à 93 % de la population.

Par ailleurs, on constate une plus forte disparité de débits entre opérateurs, que ce soit pour le téléchargement ou l'envoi de fichiers. Ainsi, les débits médians en téléchargement sont de 4,8 Mbit/s pour Orange France, 2,8 Mbit/s pour SFR et 1,2 Mbit/s pour Bouygues Telecom.

Conclusion


Comme on peut le constater, Bouygues Telecom respecte ses engagements en terme de couverture du territoire, que ce soit en 2G ou en 3G. L'opérateur est cependant en retard quant à la couverture des zones blanches. Côté débits en 3G, notre opérateur est dernier du classement de l'ARCEP avec des taux de transfert quatre fois inférieurs à ceux d'Orange ! Il reste donc beaucoup de travail à réaliser dans ce domaine, même si l'ARCEP reconnait que Bouygues Telecom continue bien ses investissements dans son réseau 3G...

Vous pouvez consulter le rapport d'activité complet de l'ARCEP (environ 200 pages) pour l'année 2011 en cliquant ici (PDF).

Source : ARCEP.
Created on