Bouygues Telecom va fournir la fibre à 100.000 foyers des Hauts-de-Seine


Le service de presse du Conseil général des Hauts-de-Seine nous a transmis le 12 juillet dernier par mail un dossier complet de présentation de l'avancement du projet Très Haut Débit pour le département, suite à l'accord signé avec Bouygues Telecom.


Ce jeudi 12 juillet, Patrick Devedjian, Député et Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, a en effet présenté l'avancement du projet THD Seine, en présence de Thierry Solère, Député et Vice-président du Conseil général en charge du Développement économique hors insertion par l'économie et du Très Haut Débit, Michel Schoeser, Président de Sequalum, Richard Viel, Directeur général délégué de Bouygues Telecom (en photo ci-dessus), et de François Kosciusko-Morizet, Vice-président de l'Association des Maires des Hauts-de-Seine, Maire de Sèvres et Vice-président du Conseil général.


Le Conseil général des Hauts-de-Seine mène un projet d'aménagement numérique stratégique pour l'attractivité et la compétitivité de son territoire : THD Seine. Il s'agit de rendre les services de communications électroniques à Très Haut Débit accessibles à tous de manière concurrentielle pour les décennies à venir, d'ici 2015. Une nouvelle infrastructure de desserte en fibre optique jusqu'à l'abonné, communément appelée FTTH (Fibre To The Home) est en cours de déploiement sur tout le territoire départemental. Elle remplacera à terme le réseau de cuivre qui supporte actuellement les technologies DSL.
Cette infrastructure sera neutre et passive afin qu'elle soit mutualisée et ouverte à tous les opérateurs. Elle est conçue pour être mutualisée. Elle permettra ainsi à tous les acteurs du marché d'offrir un éventail de services différenciés et compétitifs. La conception, l'établissement et l'exploitation de THD Seine ont été confiés au groupement Sequalum (filiale commune de Numéricable et SFR Collectivités) par la voie d'une délégation de service public. THD Seine équipe déjà l'intérieur des immeubles de plus de 120.000 foyers. 47.000 prises sont déjà mutualisées par les opérateurs.
Plus de 300.000 foyers, sites publics et entreprises dont 8 pôles économiques sont par ailleurs raccordables à ce jour grâce aux déploiements en voirie. 827.900 prises seront raccordables d'ici 2015.

A cette occasion, le premier contrat majeur pour desservir plus de 100.000 foyers sur les premières communes des Hauts-de-Seine a été signé avec Bouygues Telecom.


Bouygues Telecom, premier opérateur privé à s'être engagé auprès de Sequalum dès juin 2010, va proposer dans les prochains mois à plus de 100.000 foyers d'Antony, de Clamart, de Rueil-Malmaison et de Sèvres ses offres en Très Haut Débit à travers le réseau mis en place par Sequalum. Cet accord vient compléter les accords existants sur la mutualisation des infrastructures FTTH que Bouygues Telecom a déjà conclus avec SFR et France Telecom-Orange, ainsi que son partenariat national avec Numéricable en matière de fourniture de services Très Haut Débit. Par ce nouvel accord, Bouygues Telecom confirme son ambition de proposer ses offres THD dans les communes de la zone très dense et en particulier celles des Hauts-de-Seine.


Signature du premier contrat majeur avec Bouygues Telecom

Bouygues Telecom est le premier opérateur national à signer un contrat avec Sequalum pour desservir plus de 100.000 foyers des communes d'Antony, de Clamart, de Rueil-Malmaison et de Sèvres.

Dès juin 2010, Bouygues Telecom s'est associé à Sequalum pour la fourniture de raccordements dans les immeubles ("colonnes montantes") à travers un contrat de mutualisation.

En juillet 2010, Bouygues Telecom déploie des verticales dans la ville de Levallois-Perret.

Courant 2011, Bouygues Telecom s'engage notamment avec SFR à déployer des "colonnes montantes" dans 10 communes des Hauts-de-Seine.

Le 12 juillet 2012, Bouygues Telecom signe un contrat avec Sequalum lui permettant de relier les immeubles d'Antony, Clamart, Rueil-Malmaison et Sèvres à son réseau horizontal. Cet accord représente plus de 100.000 foyers.


Les services seront actifs lorsque la commune sera complètement déployée et lorsque Bouygues Telecom aura raccordé l'ensemble des infrastructures THD Seine à ses services techniques afin d'offrir de nouveaux services aux habitants de ces communes.

Source : Conseil général des Hauts-de-Seine.

Created on