Bouygues Telecom réclamait des milliards à une cliente qui résiliait !


Le quotidien Sud Ouest relate la récente mésaventure d'une cliente de Bouygues Telecom située à Pessac (33) lorsqu'elle a résilié son abonnement mobile courant septembre suite à la perte de son emploi d'assistante maternelle.


Son seul but était de réaliser des économies du fait de sa nouvelle situation, la pauvre a alors reçu une facture de clôture d'un montant de 11.721 millions de millions d'euros (11.721.000.000.000.000,00 €), soit 5.872 fois le PIB de la France en 2011 comme le précise Sud Ouest. Cette ancienne cliente, fidèle durant 5 ans, avait en effet eu le malheur de résilier son forfait avant sa fin d'engagement, comme le précisait le courrier accompagnant la facture : "Dans la mesure où votre demande de résiliation intervient avant le terme de votre engagement, le montant des redevances restant à courir demeure à votre charge".

Solenne San Jose, tel est son nom, a "failli avoir un arrêt cardiaque. Il y a tellement de zéros que je n'arrivais même pas à savoir combien cela faisait !".


De telles erreurs de montants ne sont pas si rares, chaque année la presse relate la réception de quelques factures astronomiques d'EDF, GDF, France-Telecom ou autres entreprises, à leurs clients. Il s'agit à chaque fois d'erreurs informatiques, normalement rien de grave... Le problème c'est que Solenne a semble-t-il rencontré une incompréhension de la part des conseillers clientèle de Bouygues Telecom lorsqu'elle leur a signalé l'erreur : "Quand je leur expliquais que c'était forcément une erreur, ils me répondaient que ces montants étaient calculés automatiquement et que les prélèvements allaient commencer ! J'ai été obligée de faire opposition, ce qui m'a coûté 12,50 €. La première fois que j'ai appelé, j'ai passé au moins 45 minutes avec un opérateur. Il me répondait - C'est automatique, je ne peux rien faire -. Un autre m'a simplement dit que j'allais être contactée pour mettre en place un paiement en plusieurs fois".

Ce n'est qu'au bout de plusieurs appels qu'un conseiller a fini par reconnaître l'existence d'une erreur de facturation sans pour autant lui chiffrer le véritable montant dû.


Heureusement, cette histoire s'est bien terminée comme l'a confirmé en début de semaine Alain Angerame, le Directeur de la relation clients de Bouygues Telecom à Sud Ouest. Le réel montant de cette fameuse facture aurait en fait dû être de 117,21 € mais Bouygues Telecom a finalement décidé d'effacer l'ardoise en présentant ses excuses à Solenne.

Tout est bien qui finit bien !

Source : Sud Ouest.

Created on