France-IX et Bouygues Telecom étendent leur partenariat


L'opérateur national Bouygues Telecom, membre du point d'échange Internet France-IX, fait transiter chaque jour des flux IP volumineux allant jusqu'à plus de 260 Gbit/s en trafic de pointe, pour ses 11,1 millions de clients mobiles et ses 1,9 million de clients haut débit fixe.

Pour délivrer son niveau élevé de qualité de service, Bouygues Telecom s'appuie sur une connexion au France-IX, qu'il prévoit d'étendre en augmentant son débit à 6 ports 10 Gbit/s au lieu des 4 ports 10 Gbit/s actuels et en délocalisant une partie de son trafic à Marseille en 2014.


L'assurance d'une qualité de service élevée

Pour envoyer plus de 260 Gbit/s de trafic en pointe vers l'internet, Bouygues Telecom s'appuie sur trois types de solutions : le transit, le peering privé et le peering public qui comprend les points d'échange Internet tels que France-IX.

Pour l'opérateur, ce troisième type de prestataire vient renforcer la fluidité et la stabilité de son service, critères primordiaux pour répondre aux exigences de qualité de service de ses abonnés. Dans cette perspective, l'opérateur doit s'assurer de temps de latence réduits notamment vers les gestionnaires et créateurs de contenu afin que les internautes utilisant la Bbox voient le contenu s'afficher au plus vite sur leurs terminaux. L'accès aux 235 réseaux connectés sur France-IX permet de réduire le chemin emprunté et par la même occasion, d'améliorer la latence.

Du peering pour une meilleure résilience

De par ses volumes importants de trafic, Bouygues Telecom a veillé à construire une architecture redondante de son réseau. En cas de problème technique sur un maillon, le trafic est redirigé par un autre chemin sans perturbation.

Le réseau France-IX est également redondé. Ainsi quel que soit le point de connexion sur l'un de ses 8 points de présence à Paris et à Marseille, l'ensemble du trafic généré sur la plateforme est toujours redirigé en cas de défaillance un équipement ou d'un point de présence.

Dès lors, avec sa connexion au France-IX, Bouygues Telecom s'assure d'être en mesure de faire passer plus de trafic sur France-IX, où il dispose de ports remplis à 50 % en moyenne, en cas de souci technique sur ses autres prestataires.

Un budget maîtrisé

Pour maîtriser ses coûts, l'opérateur privilégie son partenaire France-IX, une facturation au mégabit/s étant trop peu rentable. L'offre tarifaire développée par France- IX s'apparente à l'offre de forfaits proposée par l'opérateur. En souscrivant à un niveau de trafic forfaitaire, Bouygues Telecom paie un récurrent mensuel dont il connaît le montant avant sa consommation.

Le rayonnement international de France-IX donne accès à de nombreux réseaux peers : à ce jour, Bouygues Telecom compte ainsi 160 peers partenaires sur l'interface France-IX ce qui représente 24 Gbit/s de trafic en pointe. 40 % des membres France-IX sont d'ailleurs des réseaux de l'internet venant des 4 coins du monde et une bonne partie de la communauté France-IX n'est présente que sur ce point d'échange. Pour Bouygues Telecom, joindre ces parties en France améliore son propre réseau et réduit ses dépenses en transit.

Un projet d'implantation à Marseille

Dans l'optique de réduire la latence, qui deviendra de plus en plus critique avec la montée des usages mobiles et de vidéos sur mobiles, Bouygues Telecom envisage de décentraliser une partie de son trafic internet vers Marseille, où l'opérateur accèdera plus rapidement au contenu d'Europe du Sud et d'Afrique.

Une augmentation prévue du trafic avec l'ouverture des débits sur mobiles

En parallèle de cette décentralisation, Bouygues Telecom augmente son débit sur le France-IX de 4 ports 10 Gbit/s à 6 ports 10 Gbit/s. Cette augmentation s'explique en premier lieu par la croissance générale de l'internet. Elle est également motivée par l'ouverture des débits sur mobiles qui entrainera une augmentation certaine du volume des flux 3G et 4G de Bouygues Telecom.

Stéphane Jouhaneau, Responsable Département IP & Transport de Bouygues conclut : "France-IX est la référence en termes de points d'interconnexion français. C'est la raison pour laquelle nous avons choisi parmi les points présents en Europe de nous interconnecter sur le France-IX".

Source : France-IX.
Created on