Bouygues Telecom : 62 millions de SMS échangés durant la soirée du Nouvel An


La nuit dernière, pas moins de 300 millions de SMS et MMS ont été échangés entre 21h00 et 02h00 par les clients de Bouygues Telecom, Orange et SFR pour adresser leurs voeux à l'occasion du Nouvel An.
Le chiffre a été dévoilé dans un communiqué publié ce matin par le Ministère de l'Economie Numérique.

Pour l'ensemble de la soirée ainsi que de la journée du 1er Janvier, le milliard de SMS et MMS devrait être franchi, même dépassé, mais il est encore trop tôt pour connaître les résultats globaux. Aucun incident notable n'est à signaler sur les réseaux des trois opérateurs historiques.


Durant ces quelques heures, Bouygues Telecom a totalisé à lui seul 62 millions de SMS et 2,4 millions de MMS (en baisse de 5 millions par rapport à l'année précédente), Orange 120 millions de SMS et 4,3 millions de MMS, SFR 110 millions de SMS et 4,6 millions de MMS. Enfin, Free totalise 56 millions de SMS/MMS échangés (pas de distinction entre SMS et MMS et sur un créneau un peu plus large, situé entre 21h00 et 02h30).

"On observe un étalement dans le temps de l'envoi des SMS du Nouvel An. C'est difficile de se prononcer réellement avant d'avoir les chiffres complets" précise un porte-parole de Bouygues Telecom.

A noter que le nombre de SMS se stabilise globalement, au bénéfice des MMS : de +40 à +50 % chez Bouygues Telecom. Sur ce point, l'opérateur commente : "La performance des réseaux et la qualité des smartphones facilitent l'envoi des MMS". Les voeux échangés sur les réseaux sociaux ou via les messageries instantanées contribuent également à cette stabilisation.


Fleur Pellerin a indiqué ce matin que "Les dispositifs mis en place par les opérateurs télécoms ont parfaitement fonctionné et permis à 300 millions de messages et messages multimédia de bonne année de s'échanger sur les réseaux mobiles entre 21h00 et 2h00 [...] Comme l'année dernière, le cap du milliard sera dépassé pour l'ensemble de la soirée" avant de rendre "hommage aux équipes de terrain d’Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free qui se sont mobilisées toute la nuit pour assurer la qualité du service".

Source : Les Echos.
Mis à jour le