Accord historique : Bouygues Telecom prévoit de céder son réseau mobile à Free


Le JDD vient de dévoiler que Bouygues Telecom et Free ont mené durant trois jours et trois nuits d'intenses négociations et sont parvenus dans la nuit de vendredi à samedi à un accord historique : la vente du réseau mobile (15.000 antennes) de Bouygues Telecom et d'une partie de ses fréquences 4G à Free pour 1,8 milliard d'euros.



Cet accord, signé entre Olivier Roussat, PDG de Bouygues Telecom et Maxime Lombardini, Directeur général de Free, est évidemment conditionné au rachat de SFR par Bouygues Telecom. Si cette dernière opération n'était pas réalisée, l'accord serait donc caduc et aucune vente n'aurait donc lieu.

Ce pacte permet d'augmenter les chances de réussite d'un mariage entre Bouygues Telecom et SFR car l'Autorité de la concurrence menaçait en effet de refuser l'opération si le futur ensemble disposait toujours de deux réseaux mobiles. Le groupe Bouygues deviendrait alors un nouveau géant du mobile aux côtés d'Orange.

Free sortirait également gagnant dans cette opération car il bénéficierait alors d'un réseau national complet et pourrait ainsi ne pas renouveler en 2016 son accord d'itinérance sur le réseau Orange qui lui coûte environ 600 millions d'euros par an.

L'Autorité de la concurrence devrait étudier le dossier cette année et certainement rendre sa décision fin 2014. Ensuite, comme l'annonce Olivier Roussat : "au cours de 2015, se déroulera le processus de migration des abonnés. Celle des clients de Free sur le réseau Bouygues Telecom et des nôtres vers celui de SFR".

En cas de fusion Bouygues Telecom et SFR, Olivier Roussat annonce vouloir réinvestir 2 milliards d'euros par an dans les réseaux Internet et mobile dont 400 millions dans la fibre. Il confirme également l'engagement de Martin Bouygues sur l'absence de départ volontaire.

Source : Le JDD.
Created on