Sébastien SORIANO est officiellement nommé nouveau président de l'ARCEP


Par décret du Président de la République en date du 14 janvier 2015, Sébastien SORIANO, ingénieur en chef des mines de 39 ans, est nommé président de l'ARCEP pour une durée de 6 ans. Il succède ainsi à Jean-Ludovic SILICANI. Jusqu'ici Conseiller spécial de Fleur PELLERIN, il a déjà travaillé par le passé à l'ARCEP ainsi qu'à l'Autorité de la concurrence.

Auditionné le 13 janvier dernier par l'Assemblée nationale et le Sénat, Sébastien SORIANO a plaidé pour une meilleure coopération avec l'Etat et estime que le régulateur des télécoms doit clairement "s'inscrire dans la marche de l'Etat [...] Bien sûr, l'ARCEP est une autorité indépendante, mais elle doit être à l'écoute de l'action publique".


Il souhaite également donner un "nouveau souffle à la régulation" sur un marché où "la concurrence est désormais installée", avec quatre acteurs reconnus et "des réseaux importants". Conscient de "l'effervescence" qui caractérise encore le secteur dans le mobile, il souhaite "rassurer" et "être en empathie" avec les différents acteurs : "On pourrait souhaiter que les choses soient un peu plus stables".

Sébastien SORIANO souhaite favoriser le déploiement de la fibre en engageant davantage l'ARCEP pour influer sur les tarifs du cuivre et ainsi convaincre les Français de passer de l'ADSL au très haut débit : "Je propose de travailler à la mise en place d'une tarification pluriannuelle du cuivre. Cela représente un travail technique important, qui prendra au moins un an".

Enfin, côté neutralité du net, il estime qu'il y a des "discriminations sur les interconnexions entre les petits acteurs du Net et les grands" et souhaite donc être proactif sur ce sujet.

Sources : ARCEP & Les Echos.
Created on