Bouygues Telecom souhaite couvrir 2 millions de foyers en FTTH d'ici fin 2015


Même si ses efforts se sont surtout portés sur la 4G et le dégroupage de nouveaux NRA pour l'ADSL ces derniers mois, Bouygues Telecom souhaite également mettre l'accent sur la fibre optique (FTTH) et prévoir de franchir le cap des 2 millions de foyers raccordables d'ici à la fin de l'année.


A ce jour, ce sont déjà 1,4 millions de prises qui ont été installées pour un peu moins de 100.000 clients qui ont souscrit à l'offre Bbox fibre, évidemment situés principalement dans de grandes améliorations. Ces deux chiffre sont très proche de ceux de Free mais loin d'Orange qui comptait 638.000 abonnés pour 3,9 millions de prises raccordables en FTTH au 31 mars dernier. Loin devant, Numericable-SFR totalise 1,5 millions de clients et 9 millions de prises même s'il s'agit là de FTTLA, technologie différente (câble).


Ce coup d'accélérateur décidé par Bouygues Telecom coïncide avec le lancement fin mars de sa nouvelle Bbox Miami sous Android, comme l'explique explique Sylvain Goussot, Directeur de l'innovation chez Bouygues Telecom et chargé du programme FTTH : "Nous attendions la sortie de Miami pour pouvoir aller plus vite. Nous avons désormais une proposition de valeur véritablement différenciante". Cette dernière offre est accessible en FTTH pour un tarif attractif de 25,99 €/mois, près de 10 € de moins que ses concurrents. L'opérateur souhaite donc renouveler en FTTH le succès de son offre ADSL à 19,99 €/mois lancée l'année dernière. Pour mettre en avant la Bbox Miami FTTH, ses boutiques seront "redécorées" aux couleurs de la fibre en juin.


Pour que cela fonctionne, il faut une réelle couverture. Bouygues Telecom en est bien conscient et a pour cela signé des accords de cofinancement pour construire 6,5 millions de prises avec Orange et SFR (à peu près 3,5 millions avec le premier et 3 millions avec le second). Sylvain Goussot assure qu' "il y a de la demande. Quand les foyers sont éligibles à la fibre, une majorité d'entre eux veut migrer". Mais Bouygues Telecom pourrait finalement se rapprocher d'avantage de l'opérateur historique car depuis le rachat de SFR par Numericable, les engagements de l'opérateur au carré rouge dans le FTTH sont clairement revus à la baisse au profit du réseau FTTLA existant de son nouveau propriétaire.


Bouygues Telecom compte aujourd'hui près de 300.000 abonnés qui passent par le réseau câble de Numericable, mais il souhaite désormais de plus en plus miser sur le FTTH, considéré en interne comme l'avenir pour le très haut débit, comme le confirme un dirigeant de l'opérateur : "On connaît les deux technologies, on peut donc mieux mesurer les promesses de l'une et de l'autre".

Source : Les Echos.

Created on