Bouygues Telecom et Orange auraient officiellement lancé leurs négociations


Le Journal du Dimanche annonce que les deux opérateurs Bouygues Telecom et Orange auraient signé la veille de Noël un accord de confidentialité pour entamer les négociations visant au rachat du premier par le second, la chaîne TF1 n'étant pas concernée.

Cette information émanerait de plusieurs sources et annonce un montant de 10 milliards d'euros dont 2 milliards en cash et 8 milliards payés en actions Orange. Le groupe Bouygues détiendrait alors 15 % d'Orange et serait ainsi le deuxième actionnaire de l'opérateur historique derrière l'Etat. Martin Bouygues souhaiterait disposer de deux sièges d'administrateurs chez Orange dont un qu'il occuperait lui-même. Olivier Roussat, actuel PDG de Bouygues Telecom, pourrait devenir responsable de l'intégration de l'opérateur. Les salariés seraient repris par Orange, qui s'engagerait à ne pas licencier.


Apparemment plusieurs réunions devraient se tenir cette semaine entre les dirigeants des deux groupes pour les premières négociations (valorisation, gouvernance, social et concurrence) en ce sens : "Les équipes s'entendent bien, les discussions avancent, on saura vite si on va au bout. Il n'y a pas d'obstacles pour le moment" déclare un protagoniste qui participerait à ces négociations.


Si ce mariage venait à se réaliser, le nouvel ensemble devrait obligatoirement céder des actifs et notamment ceux de Bouygues Telecom (abonnés, fréquences, réseau, boutiques, etc) pour ne pas se heurter à l'Autorité de la concurrence mais Le JDD annonce qu'aucune discussion avec Free n'a pour le moment commencé. Apparemment SFR serait intéressé par les clients B&YOU et entreprises. Orange souhaiterait que ces cessions atteignent 5 milliards d'euros. Les négociations avec Free et SFR commenceraient vers mi-janvier, une fois qu'Orange et Bouygues auraient validé les grandes lignes de ce rapprochement.

Source : Le JDD.

Mis à jour le