Bouygues Telecom couvrira tous les stades de l'Euro 2016 de football en 4G


Les quatre opérateurs mobile français (Bouygues Telecom, Orange, SFR et Free) travaillent actuellement en collaboration afin d'équiper les stades de l'Euro 2016 de Football en 2G/3G et 4G afin d'être prêts d'ici au lancement de la compétition le 10 juin prochain.


Pour chacun des dix stades retenus, un opérateur "leader" a été nommé afin de déployer une infrastructure antennaire sur laquelle les autres opérateurs pourront installer leur propre baie télécom. Bouygues Telecom est leader au Parc des Princes à Paris (60.000 places), SFR à Marseille, Nice et Lille et Orange dans les six stades restants. Free ne déploie aucune antenne mais devrait être présent sur toutes les antennes.


Pour ces installations, les différents stades réclament une redevance annuelle aux opérateurs, les coûts étant partagés de manière équivalente entre eux, comme le précise SFR. Cela représente plusieurs millions d'euros pour Bouygues Telecom au Parc des Princes où il a dû installer 40 antennes (une pour 1.500 spectateurs) en accord avec la Mairie de Paris, propriétaire du stade. Un contrat d'exploitation d'une dizaine d'années a été signé entre la municipalité et l'opérateur.


Une fois déployé, ce réseau 4G restera toutefois en place après l'Euro 2016 : "Il faut couvrir les stades pour l'Euro mais l'infrastructure demeurera et elle doit fonctionner pour d'autres manifestations" indique Jean-Bastien Guiral, directeur du réseau Ile-de-France et du réseau national chez Bouygues Telecom.

Grâce à ces installations, les opérateurs couvriront à la fois les gradins, les zones mixtes, les abords des stades ainsi que les pelouses (pour les futurs spectacles et autres concerts).

Pour en savoir plus sur l'installation d'antennes 4G dans un stade, vous pouvez retrouver notre article concernant le Nouveau Stade Vélodrome de Marseille en cliquant ici.

Source : Les Echos.

Mis à jour le