Bouygues met fin aux discussions avec Orange en vue d'un rapprochement


Orange et Bouygues ont annoncé le 5 janvier 2016 avoir engagé des discussions pour explorer d'éventuelles opportunités de rapprochement entre Bouygues Telecom et Orange.

Dans le cadre de ces négociations, Bouygues a attaché une grande importance aux éléments suivants :

L'intérêt des collaborateurs de Bouygues Telecom et les garanties sociales à leur apporter dans une telle opération ;
Le niveau de participation de Bouygues dans le capital d'Orange et la gouvernance associée pour être un actionnaire significatif permettant d'accompagner la croissance d'Orange sur le long-terme ;
Le risque d'exécution ;
La valeur retenue pour Bouygues Telecom.


Après trois mois de discussions avec Orange, un accord sur l'ensemble de ces points n'a pu être trouvé. En conséquence, le conseil d'administration de Bouygues réuni le 1er avril 2016, a décidé à l'unanimité de mettre fin aux négociations en cours.


Dans un marché où l'hypothèse d'une consolidation devient désormais durablement exclue, Bouygues Telecom poursuivra sa stratégie stand-alone qui a permis d'ores et déjà un retour à la croissance du chiffre d'affaires et de l'Ebitda (a) dès 2015. Bouygues reste convaincu que le marché des télécoms représente un potentiel de croissance important porté par le développement exponentiel des usages numériques et que Bouygues Telecom est particulièrement bien placé sur ce marché pour bénéficier de cette dynamique. Il dispose en effet d'un avantage concurrentiel fort et durable grâce à son portefeuille de fréquences et à son réseau 4G, reconnu comme l'un des meilleurs du marché, et il continuera d'animer fortement le marché du Fixe.

Dans ce contexte, Bouygues confirme un objectif de marge d'Ebitda (b) de Bouygues Telecom de 25 % en 2017 et de 35 % à plus long terme.


Pour sa part, Orange déclare dans un communiqué de presse : "A l'issue de discussions approfondies, le Conseil d'Administration d'Orange a constaté qu'un accord en vue d'un rapprochement avec Bouygues Telecom n'a pu être trouvé. Il a donc été décidé de mettre un terme aux discussions engagées le 5 janvier dernier entre Orange et Bouygues. Fort de sa dynamique, Orange poursuit l'exécution de son plan stratégique engagé en 2015 basé sur l'investissement dans les réseaux très haut débit et une expérience client incomparable, et maintient l'ensemble de ses objectifs financiers".

(a) Ebitda : résultat opérationnel courant + dotations nettes aux amortissements + dotations nettes aux provisions - reprises de provisions et dépréciations non utilisées.

(b) : La marge d'Ebitda se calcule sur le chiffre d'affaires réseau.

Source : Bouygues.
Created on