RootMetrics, nouvel acteur pour tester la qualité des réseaux mobiles en France


RootMetrics, un nouvel acteur de mesure de la performance des réseaux mobiles arrive en France. A l'occasion de son lancement, la société vient de publier les résultats de ses propres tests réalisés à Paris, Lyon et Marseille lors du second semestre 2015.


Dans l'hexagone, l'ARCEP réalise déjà ce genre de mesures, sans compter les particuliers depuis les applications mobiles nPerf ou 4Gmark. Il faudra dorénavant également compter sur RootMetrics qui annonce vouloir tester les réseaux en situation réelle afin de vous faire une idée du service proposé par les opérateurs. D'après Scott Stonham, son directeur général Europe, l'entreprise dispose de la méthode pour des résultats imparables : "Nous trouvons des failles que les opérateurs eux-mêmes ne voient pas [...] On teste les réseaux en faisant tout ce que les clients font avec leurs téléphones : appels, téléchargement, navigation Web, SMS... On teste de bout en bout l'expérience consommateur".


RootMetrics s'appuie en Europe sur une équipe de 8 personnes se déplaçant de ville en ville pour réaliser des tests le même mois et les mêmes jours de différentes semaines, à la fois en intérieur et en extérieur, et ce dans les zones à forte densité de population. Des utilisateurs anonymes viennent compléter ces mesures avec leurs propres résultats.


D'après les premiers tests réalisés, Bouygues Telecom second ou ex-aequo selon le tests réalisés. RootMetrics indique d'ailleurs que "Bouygues Telecom et Orange ont enregistré de plus grandes vitesses moyennes de téléchargement que Free et SFR dans chacune des trois zones métropolitaines que nous avons testées. Orange a enregistré les plus grandes vitesses moyennes de téléchargement à Paris et Marseille, tandis que Orange et Bouygues Telecom ont fourni les plus grandes vitesses moyennes de téléchargement à Lyon. Et à Marseille, Orange a enregistré la plus grande vitesse moyenne de téléchargement parmi les opérateurs à 38,2 Mb/s. Alors que Bouygues Telecom et Orange étaient toujours rapides, les vitesses de Free étaient nettement plus lentes. Cela est dû en grande partie au fait que Free enregistre environ 30 % de ses tests sur LTE, tandis que ce taux est d'au moins 80 % pour les autres opérateurs".

En juin prochain, RootMetrics lancera un appel à partenariat auprès des autres acteurs de mesures de performances des réseaux afin de pouvoir partager données et méthodologies de leurs propres tests et leur proposera de certifier la pertinence et la loyauté des résultats comme il le fait déjà aux Etats-Unis ou en Angleterre.


A noter que vous pouvez tester par vous-même, partout, tout le temps, les vitesses de performance d'appels et de données du réseau Bouygues Telecom avec l'application mobile de RootMetrics pour Android et iOS.

Retrouvez tous les résultats en détails et ville par ville sur le site RootMetrics en cliquant ici.

Source : Les Echos via Univers Freebox.

Mis à jour le