Nouvelle facture Bouygues Telecom importante après un séjour à l'étranger


Même si ce type de contentieux est de nos jours devenu rare, un nouveau cas de facturation importante suite à un voyage à l'étranger est relevé par Le Parisien ce matin.

Après le séjour de l'une de ses salariées partie au Maroc du 11 au 21 août dernier, la société Frigo Driver située dans le Val de Marne (94) a été facturée pour un total de 60.410,97 € HT par Bouygues Telecom, la somme étant répartie sur les deux factures d'août et de septembre. Les communications avaient en effet été passées depuis un smartphone appartenant à l'entreprise. "Je venais de changer d'opérateur et j'ai d'abord pensé à un piratage" raconte Pierre-Alain Guillot, le gérant de Frigo Driver.


Cette facturation est aujourd'hui toujours en négociation entre l'avocat du professionnel et l'opérateur. Dénonçant les pratiques de Bouygues Telecom, le jeune patron insiste : "Elle va régulièrement en Allemagne et en Grande-Bretagne, et il n'y a jamais eu de problèmes [...] Il n'y a eu aucune alerte de consommation. Et d'un seul coup, sans prévenir, la carte SIM a été désactivée". C'est en se rendant dans une boutique Bouygues Telecom qu'il a fait alors le lien avec le séjour de sa salariée au Maroc.

Bouygues Telecom envoie pourtant systématiquement un SMS à l'arrivée dans le pays indiquant tous les tarifs des appels et de l'utilisation d'Internet, un second à partir d'un certain seuil de consommation et enfin alerte le client avant la coupure de sa ligne, par sécurité pour celui-ci en cas de vol. Nombre de forfaits mobiles chez Bouygues Telecom incluent le roaming en Europe, dans les autres cas, les tarifs sont bien moindres et régulés par Bruxelles d'où des coûts bien plus faibles que pour le reste du Monde.

En roaming au Maroc, un Mo téléchargé est facturé 10,24 €, ce qui représente par exemple quatre mails avec pièce jointe. Pour un film sur mobile d'environ 500 Mo, il en coûtera plus de 5.000 €. Pour atteindre les plus de 60.000 € de facture, la salariée de Frigo Driver a donc théoriquement téléchargé ou envoyé 6,1 Go de data. C'est beaucoup, "mais loin d'être impossible, car ça va très vite avec la vidéo", indique l'ARCEP.

Un autre cas similaire avait été rapporté début avril par Le Dauphiné concernant un chef d'entreprise parti fin 2015 en République dominicaine avec sa fille qui avait utilisé sur place le smartphone de la société générant une facture de 77.686,20 €. Bouygues Telecom avait à l'époque prouvé avoir envoyé les SMS d'alertes.


Rappelons que les smartphones ont tous la fonction d'itinérance des données désactivée par défaut et que pouvoir surfer à l'étranger, il faut donc l'enclencher volontairement. Ensuite un SMS est bien systématiquement envoyée avec tous les tarifs une fois une frontière passée ou le téléphone rallumé dans un autre pays que la France. Enfin, il est indispensable d'appeler le service client de Bouygues Telecom avant un séjour à l'étranger car plusieurs options existent permettant de téléphoner, envoyer et recevoir des SMS ou d'utiliser la data sur place à moindre coût. Question de bon sens !

Source : Le Parisien.
Created on