Bouygues Telecom répliquera quasi-instantanément aux ventes-privées de Free


Dans un article intitulé "Bouygues Telecom : dur-dur d'être célibataire", le magazine économique Capital actuellement en kiosques revient sur l'après mariage avorté de l'opérateur avec Orange et sa stratégie pour continuer seul sur le marché des télécoms.


Nous passerons sur le long rappel du plan d'économies mis en place par Bouygues Telecom avec pour objectif d'atteindre le chiffre de 400 millions annuellement, tout a déjà été dit et redit sur ce sujet. Non, la partie qui a attiré notre attention se résume en quelques lignes du paragraphe traitant de l'aspect commercial de cette stratégie citée plus haut.


Pour faire face aux innombrables ventes-privées (sur le site du même nom) lancées par son concurrent Free Mobile à longueur d'année afin d'atteindre ses objectifs de recrutement, Bouygues Telecom a désormais décidé de répliquer quasi-instantanément par une offre également très attractive, comme l'explique Didier Casas, Secrétaire général de l'opérateur : "On ne savait pas y répondre. Maintenant, en deux heures, on a notre offre B&YOU en face (au même tarif de 3,99 €/mois) et, à la fin de la journée, c'est neutre".


Cette réponse défensive a permis de stopper l'hémorragie déclenchée notamment par les ventes privées de Free. Au premier trimestre 2016, ce sont 151.000 clients mobile qui ont ainsi été recrutés. Pour fidéliser ces clients, Bouygues Telecom a un atout de taille : la qualité de son réseau 4G qui couvre à ce jour 72 % de la population (82 % d'ici à la fin de l'année), et dont profitent 55 % de ses abonnés.


De plus, Bouygues Telecom espère que la guerre des prix finira par s'arrêter et que la courbe des prix s'inversera, comme le commente un analyste dans l'article : "Bouygues, comme les autres opérateurs, est persuadé que la tendance de long terme sera une remontée des prix, et donc des marges". De nouveaux et lourds investissements sont en effet désormais nécessaires pour développer la fibre, exigée par les clients et leurs usages nécessitant du très haut débit. Sans donner plus de précisions, Bouygues Telecom déclare d'ailleurs préparer des annonces stratégiques importantes pour l'automne...

Retrouvez l'intégralité de ce dossier dans les pages 51 à 53 du numéro 299 de Capital, disponible chez votre libraire au prix de 4,90 €.

Source : Capital.
Created on