Carrefour s'allie à Bouygues Telecom pour l'Internet des objets connectés (IoT)


Bouygues Telecom vient de s'allier, via sa filiale Objenious, avec le géant de la distribution Carrefour afin de greffer à terme des mini-capteurs sur sa flotte de 150.000 conteneurs roulant fonctionnant grâce à l'Internet des objets (IoT).


Ces "roll-conteneurs", dont la gestion est un élément-clé de la chaîne logistique de Carrefour, sont en fait de grandes palettes en fer dotées de montants grillagés permettant d'acheminer les marchandises des dépôts vers les hypermarchés. Diverses données seront récoltées grâce aux capteurs telles que leur localisation ou leur vitesse de rotation afin d'optimiser les livraisons tout en anticipant les casses fréquentes des conteneurs et ainsi réaliser d'importantes économies. Une expérimentation sur 10.000 "roll-conteneurs" débutera courant 2017.


Ce test important pour Objenious sera une occasion de de vérifier que son nouveau réseau bas débit LoRa dédié à l'Internet des objets fonctionnera correctement en récupérant les informations des capteurs. LoRa, dont la couverture est estimée par Objenious entre 60 et 70 % à ce jour, devrait atteindre tout l'Hexagone d'ici la fin du mois de décembre.


"Au début, on a passé en revue plusieurs technologies. On s'est d'abord orienté vers la RFID (identification par fréquence radio). Mais on a éliminé cette option quand on a entendu parler des technologies bas débit. Avec la technologie LoRa, on a ainsi la capacité de suivre les 'roll-conteneurs' à distance, lorsqu'ils circulent. En outre, contrairement à la RFID, on n'a pas besoin d'installer des antennes et autres portiques dans nos entrepôts ou dans nos magasins" déclare Alexandre Berger, Directeur des projets chez Carrefour.

"On va voir comment les capteurs se comportent sur le terrain. Il faut vérifier qu'ils résistent bien aux chocs ou qu'ils fonctionnent correctement dans leur environnement - lorsque, par exemple, les 'roll-conteneurs' sont enfermés dans des camions. Ensuite, on vérifiera que notre couverture est sans faille. Avant, enfin, de tester la plateforme qui restituera toutes les données" précise Stéphane Allaire, le patron d'Objenious.

Source : La Tribune via Communauté Bbox Actus (merci Tanguy !).
Mis à jour le