Vous recevez du spam par SMS ou du spam vocal ? Ayez le réflexe 33700 !


Vous recevez des SMS ou appels non sollicités ? Vous êtes peut-être victime de spam SMS ou de spam vocal (ping call). Ces messages indésirables et frauduleux sont différents de la prospection commerciale et doivent être signalés. Voici les conseils de Bouygues Telecom pour les reconnaître et les signaler.


Qu'est qu'un spam SMS et comment s'en protéger ?

Un spam SMS est une prospection directe utilisant vos coordonnées sans que vous ayez donné préalablement votre accord. Ce message indésirable et douteux vise généralement à vous tromper et à vous inciter à rappeler un numéro surtaxé ou à cliquer sur un lien Internet. Le spam SMS est donc très différent du démarchage commercial légal que vous pouvez contrôler simplement (en savoir plus).


Reconnaître un spam SMS

Le message a un caractère urgent ou pique votre curiosité : gain, urgence, colis ou MMS en attente, etc.

Le message vous invite à appeler un numéro à 10 chiffres commençant par 08 ou un numéro à 4 chiffres commençant par 3 / à envoyer un SMS à un numéro payant (numéro à 5 chiffres commençant par 6, 7 ou 8) / à cliquer sur un lien Internet.

Le message peut provenir d'un téléphone mobile commençant par 06 comme s'il s'agissait d'une personne physique.

Les spammeurs peuvent se faire passer pour des sociétés réputées afin de vous faire composer un numéro surtaxé.


Quelques exemples de spams SMS

"Slt c'est moi ! J'attends tjs ton appel, j'ai l'impression que je t'ai laissé mon numéro pour rien… rappelle moi vite au 08 67 XX XX XX"

"BRAVO ! Vous avez été tiré au sort à 12h43 pour gagner 1 SEJOUR aux Maldives pour 2 dans un Hotel 5* !! Appelez au 08 99 XX XX XX"

"Bonjour, votre colis est en attente au point relais depuis le 17/07. Pour le retirer merci d'appeler le 09 70 XX XX XX ou de cliquer sur ce lien http://xxxxxxxxxxxx"

"Flash SMS : vous avez (2) MMS en attente depuis 18h53. Pour le consulter, cliquez ici : http://flashxxxxxxxxxxx, gratuit selon abonnement."


En cas de réception de spam SMS

1. Ne répondez pas.

2. Signalez le SMS abusif auprès du service de signalement multi-opérateurs des spams (33700). Grâce à vous, des actions pourront être engagées pour désactiver ces numéros et, dans les cas les plus graves, déposer une plainte auprès des services de police.

Pour cela, transférez le SMS indésirable au numéro 33700, sans ajouter de commentaire (envoi gratuit). Un message du 33700 vous invite à compléter le signalement. Envoyez un 2ème SMS au 33700 indiquant le numéro de téléphone de l'expéditeur du spam (SMS gratuit). Un SMS du 33700 vous informe que le signalement est terminé.


Si le numéro contient 5 chiffres et commence par 3, 4, 5, 6, 7 ou 8, ou est masqué, c'est en général le numéro d'une société qui utilise vos coordonnées à des fins de prospection commerciale. Si vous ne souhaitez plus être sollicité :

Répondez "STOP" par SMS au numéro de l'expéditeur (coût d'envoi d'un SMS). La société vous envoie généralement un SMS confirmant la suppression de vos coordonnées de ses listes. L'envoi de STOP ne fonctionne que pour les numéros expéditeurs à 5 chiffres commençant par 3, 4, 5, 6, 7 ou 8.

Si après 30 jours vous recevez toujours des SMS de cette société, vous pouvez retirer votre numéro des listes de prospection via le site Bloctel (en savoir plus).

Qu'est-ce que le SPAM vocal (ping call) et comment s'en protéger ?

Un spam vocal ou ping call est un appel téléphonique indésirable vous incitant à rappeler un numéro surtaxé. Le spam téléphonique est frauduleux et donc différent du démarchage commercial vous proposant une offre ou un service.


Identifier un spam vocal

Le numéro appelant (commençant par "089...", "081...", "082...") est surtaxé, il ne sonne qu'une fois et s'affiche directement en appel en absence ou est volontairement interrompu après quelques secondes afin de vous inciter à rappeler.

Le numéro appelant est normal (commençant par "02...", "03...", etc.). Une fois que vous avez décroché, on vous incite à rappeler un numéro surtaxé sous un prétexte généralement commercial (gain/colis en attente, etc.).


Exemples de spams vocaux

"Bonjour, c'est pour une livraison, je n'ai pas accès à votre domicile, merci d'appeler le standard au 08 99 XX XX XX pour récupérer votre colis."

"Bonjour, je suis votre conseillère, rappelez-moi si possible dans la demi-heure au 08 92 XX XX XX."


Si vous êtes victime de spam vocal

Signalez le SMS abusif auprès du service de signalement multi-opérateurs des spams (33700). Vous aiderez ainsi à engager des actions pour désactiver ces numéros et, dans les cas les plus graves, à déposer une plainte auprès des services de police.

1. Signalez le ping call directement en ligne sur le site 33700.fr.

2. Ou envoyez un SMS au 33700 (envoi gratuit) en inscrivant dans votre message la mention "spam vocal" suivie du numéro de téléphone de l'expéditeur (exemple : "spam vocal 089378XXXX"). N'ajoutez pas d'autre commentaire. Vous recevrez un message de confirmation de signalement de la part du 33700.

3. Effacez la notification d'appel indésirable en absence et verrouillez toujours votre téléphone pour ne pas rappeler par inadvertance le numéro surtaxé.


Pour en savoir plus sur la lutte contre le spam par téléphone, rendez-vous sur le site du 33700.

Bouygues Telecom, Orange, SFR et le MVNO Euro Information Telecom (NRJ Mobile, CIC Mobile, Crédit Mutuel Mobile, Auchan Télécom et Cofidis Mobile) sont les opérateurs mobiles à l'initiative de la plateforme 33700.

Retranscription de la fiche conseil postée originalement sur le site de Bouygues Telecom. Illustrations issues des sites 33700 et FFTélécoms.

Sources : Bouygues Telecom & 33700.
Created on