ANDROMAG S04E21 : Show Hello Orange et nVIDIA Shield TV 2017


Retrouvez sur Bbox Actus chaque numéro d'ANDROMAG, l'émission 100 % Android qui est désormais diffusée tous les lundis à 20h sur l'excellente chaîne OUATCH.tv (canal 127 de la Bbox), dédiée à l'actualité High-Tech et aux loisirs (voir ici).


ANDROMAG est animée par Mathieu Dos Santos, Jaysen Sawmynaden et leurs invités, ainsi que des confrères d'Android-France.fr, pour balayer toute l'actualité Android : smartphones, tablettes, mises à jour du système d'exploitation de Google, astuces, objets connectés... Vous pouvez participer pendant le direct avec le hashtag #andromag via Twitter !


Au sommaire de ce vingt-et-unième numéro de la quatrième saison d'ANDROMAG (diffusé à l'antenne le 24 avril) : Comme tous les ans, Orange a organisé une conférence pour dévoiler son orientation pour l'année à venir. Ce qui est certain, c'est que l'opérateur voit des mutations profondes auprès des services rendus auprès de ses clients. Selon lui, la Livebox telle que nous la connaissons, va disparaître sous sa forme actuelle en 2018. L'avenir passera par l'intelligence artificielle et Orange ne veut pas passer à côté. Pour s'offrir une place aux premières loges, l'opérateur propose son propre assistant. Baptisé Djingo, celui-ci pourra interagir par la voix ou le texte. Il sera en mesure de répondre aux questions, de lancer un morceau de musique en streaming ou de déclencher un film en VOD. S'inspirant d'Amazon et de son bouton Dash, Orange dévoile également son live button, capable de déclencher une série d'actions en fonction des actions paramétrées. Afin de séduire de nouveaux clients, l'entreprise s'associe à Dolby et Cabase pour présenter une barre de son. Disposant d'une puissance de 180 Watts RMS et compatible Dolby Atmos, pour apprécier le contenu proposé sur sa nouvelle Livebox.

Accusé d'abus de position dominante en Russie, Google écope d'une amende de 7 millions d'euros. Si cette sanction n'est qu'une simple épine dans le pied du géant américain, le reste des exigences de la justice russe porte un coup important à sa stratégie. En effet, Google est sommé de faire preuve de plus d'ouverture. Les fabricants auront donc la possibilité de pré-installer des applications favorisant la concurrence. L'utilisateur trouvera sur sa page d'accueil plusieurs services qui ne proviennent pas de l'entreprise qui développe Android. Pire encore, l'utilisateur pourra choisir un autre moteur de recherche que celui de Google. Une décision qui pourrait être lourde de conséquences pour Mountain View, qui mise avant tout sur la publicité et la collecte de données personnelles.

La France est le pays des box Internet. Cela n'empêche pas nVIDIA de revenir avec une nouvelle nVIDIA Shield TV. Si l'appareil dispose d'exactement la même puissance que le modèle précédent, elle revoit ses dimensions et ses ports à la baisse. Exit le port micro USB et le port micro SD pour étendre la mémoire interne de 16 Go. Dans le camp des améliorations, on peut noter une refonte de la manette qui gagne en ergonomie et s'équipe du vibreur pour une meilleure immersion dans les jeux vidéos. La machine sous Android TV tourne sur la dernière version Nougat. Stéphane Quentin, responsable de la relation presse du constructeur, présente les divers fonctionnalités proposées autour de jeux comme GameStream ou GeForce Now. Il évoquera également le futur du produit, comme l'arrivée de Google Assistant et la possibilité de l'exploiter grâce au micro intégré sur la nouvelle nVIDIA Shield TV. Ce modèle va donc plus loin qu'un boîtier multimédia, car compatible HDR et Dolby Atmos et véritable plateforme de jeux vidéos en streaming.

Source : OUATCH.tv.
Mis à jour le