Un boitier unique modem/décodeur TV pour la nouvelle Bbox Fibre ?


Dans un article d'aujourd'hui, nos confrères des Echos dévoilent une information intéressante sur ce que serait la nouvelle Bbox de Bouygues Telecom. Nous savions déjà qu'elle sera équipée d'un processeur Intel Atom CE4200 (Groveland) cadencé à 1,2 GHz, d'un chip Wi-Fi 802.11n de nouvelle génération conçu par Celeno et utilisant sa technologie OptimizAir, que deux versions FTTB et FTTH sont prévues et enfin qu'elle sera développée par Samsung.


Ce que nous ne savions pas encore c'est que cette prochaine Bbox serait proposée sous la forme d'un boitier unique regroupant à la fois la partie modem et le décodeur TV. Les Echos parlent ici de l'arrivée de la toute première "OneBox" du marché. L'idée vient d'ailleurs de l'analyste Benoît Maynard dans une étude Natixis : "Avec la OneBox, le groupe franchit à nos yeux une étape supplémentaire en montrant sa capacité à innover, en se plaçant au même rang, voire devant, des concurrents qui ont fait de leur box un argument commercial".


Autres informations de taille : elle n'incluera pas de lecteur Blu-ray comme la Freebox Révolution mais sera en contrepartie plus performante que sa rivale : processeur plus puissant et plus rapide (Groveland au lieu de Sodaville), un disque dur de 350 Go (au lieu de 250 Go), 1 Go de mémoire vive (RAM) et évidemment le fameux WiFi de Celeno permettant de diffuser simultanément, sans fil, jusqu'à 4 flux vidéo HD vers différents écrans du foyer. Une alternative intéressante au CPL car aucun boitier de ce type n'a jamais été fourni avec la Bbox. Un effort particulier a été apporté au bruit dégagé par la box ainsi qu'au design, sans toutefois faire appel à un designer de renom comme Philippe Starck.


Bouygues Telecom est désormais le créateur du logiciel interne de sa future Bbox, à l'instar de Free, ceci afin d'en avoir la maîtrise et de pouvoir être beaucoup plus réactif pour corriger les éventuels bugs et y ajouter de nouvelles fonctionnalités. Technicolor (ex-Thomson) et Sagemcom (Sagem) ont d'ailleurs vendu certains sources à l'opérateur. Fort de ses partenariats avec Playin'TV et Ijenko, l'opérateur a d'autres idées en vue et permettra d'utiliser de nouveaux services dans le cloud (comme des jeux vidéo, un service de télésurveillance, etc.).

Le développement de cette "OneBox" a débuté à l'été 2010 au Technopole de Bouygues Telecom où pas moins de 150 personnes y travaillent ! Elle devrait coûter 10 à 15 % plus cher que l'actuel modèle mais cependant moins que la Freebox Révolution, estimée à 300 €. La nouvelle Bbox sera proposée prioritairement aux abonnés Fibre de l'opérateur, ce qui laisserait présager qu'elle sera également compatible avec l'ADSL et pourra également être proposée aux clients non fibrés ? Rappelons que Franck Abihssira (directeur des contenus, services et FAI chez Bouygues Telecom) avait certifié en juillet dernier dans un chat sur la fibre, qu'elle serait livrée sous la forme d'un modèle unique capable de fonctionner à la fois sur l'ADSL et la fibre optique... D'un autre côté Bouygues Telecom nous informait il y a dix jours travailler également à la prochaine génération de Bbox ADSL !

Nous devrions en savoir plus le 30 septembre prochain lors de la conférence de presse de Bouygues Telecom à laquelle Bbox Actus sera évidemment présent !

Sources : Les Echos & Thierry Rousseau ;-)

Mis à jour le