Le tarif du dégroupage devrait baisser début 2012


La Tribune croit savoir que l'ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes) va valider courant décembre une baisse des tarifs de gros de dégroupage de l'ordre de 5 à 10 %, soit environ 50 centimes par ligne téléphonique, et ce à compter du 1er janvier 2012.

Pour rappel, cette redevance est payée par les opérateurs alternatifs (Bouygues Telecom, Free et SFR) à France Telecom au titre de la location de son réseau téléphonique de cuivre. C'est ce qui explique par exemple qu'un abonné Bbox paiera son abonnement 5 € par mois plus cher en zone non dégroupée par rapport à un autre abonné dégroupé. Actuellement le montant versé par les FAI est de 9 € par mois (soit 108 € par an) et par abonné ADSL non dégroupé. Il passerait donc aux alentours de 8,50 €. La précédente baisse date déjà de 2009 et n'était que de 3 %.


Cette baisse, qui pour le moment n'est pas encore officielle, représenterait une économie de quelques millions d'euros pour Bouygues Telecom qui totalise à ce jour environ 1 millions d'abonnés ADSL. Pour ses concurrents Free (4,7 millions d'abonnés) et SFR (5 millions d'abonnés), cette remise leur ferait gagner une vingtaine de millions d'euros chacun.


Comme le fait remarquer La Tribune, cette baisse ne devrait pas transparaitre dans les prix des abonnements, les opérateurs devant faire face à d'importants investissements pour le déploiement de la fibre optique, à l'augmentation récente du taux de TVA sur la partie télévisuelle des abonnements ainsi qu'un l'inclusion des appels illités vers les mobiles dans leurs offres box.

L'ARCEP prendrait sa décision après le 15 décembre, date de clôture de ses consultations publiques.

Source : La Tribune.
Created on