Bouygues Telecom attaque l'ARCEP devant le Conseil d'Etat au sujet de Free


D'après un article intitulé "Poker menteur dans les télécoms françaises" paru dans Le Figaro de ce jour, Bouygues Telecom a déposé une requête devant le Conseil d'Etat attaquant l'ARCEP (l'Autorité de régulation des télécoms) pour non-application d'un avis de l'Autorité de la concurrence de mars 2013 qui, s'il avait été appliqué, aurait stoppé l'itinérance 3G sur le réseau d'Orange dont Free bénéficie jusqu'en 2018.


Pour le quotidien, Bouygues Telecom estime que l'ARCEP est en effet en grande partie responsable des difficultés économiques qu'il rencontre aujourd'hui en ayant favorisé l'arrivée de Free sur le marché du mobile en 2012. Cette saisine du Conseil d'Etat aurait donc pour but final d'affaiblir ce dernier.


Rappelons que de son côté, Orange attaque l'accord de mutualisation entre Bouygues Telecom et SFR auprès de l'Autorité de la concurrence (voir notre article), la guerre dans les télécoms n'est donc pas près de se terminer...

Source : Le Figaro.
Created on