Bouygues Telecom ouvre sa Bbox Miami aux développeurs externes



La direction de l'innovation de Bouygues Telecom a décidé d'ouvrir sa nouvelle Bbox Miami fonctionnant sous Android aux développeurs externes tels que les étudiants, start-upers et même grands groupes afin d'enrichir son offre d'applications.


Bien que la Bbox Miami ait déjà accès à l'intégralité du catalogue du Google Play Store (applications certifiées TV), l'opérateur souhaite donc malgré tout ajouter de nouvelles fonctionnalités à son produit en collaborant avec les développeurs Android, comme le décrivait Pierre Schaller, l'ex-directeur de l'innovation de Bouygues Telecom, en décembre dernier : "Ce n'est pas parce qu'on propose un monde ouvert qu'on ne peut pas y participer nous-même". Sylvain Goussot, son successeur, confirme d'ailleurs ce choix : "Nous poursuivons la direction que mon prédécesseur a fait valider", même si Bouygues Telecom souhaite en parallèle garder la main sur une partie de son offre de services pour les applications dites de second écran, permettant d'interagir avec une télévision depuis un smartphone ou une tablette, une manière en somme de limiter sa dépendance à Google.


Afin de se faire connaitre des développeurs, l'équipe de Pierre Schaller avait organisé l'année dernière un concours d'innovation (challenge BboxLab) avec le site de formation au code "OpenClassRooms" (voir ici). Bouygues Telecom a noué en parallèle des contacts, notamment avec des étudiants, au sein de clusters d'entreprises ou des grands groupes dans les loisirs ou les banques comme par exemple l'éditeur de jeux Asmodée rencontré lors de l'inauguration de l'Innovation Factory à Paris même si, comme le précise Sylvain Goussot : "A ce stade, nous ne sommes engagés avec aucune grosse entreprise".


Lors du Challenge Startup 2014 (voir ici), Bouygues Telecom avait déjà repéré Pierre-Etienne Chérière, étudiant de 5ème année à Epitech grâce à son application "JamJitsu" qui propose d'organiser une jam session dans son salon. Grâce à ce service, les invités de votre soirée pourront rajouter, via leur smartphone, des morceaux à la playlist et publier des photos, des commentaires et des vidéos en direct sur la Box Android. Son auteur s'en réjouit : "Pour moi, c'est un gros coup de visibilité", espérant pouvoir bientôt monter sa start-up.


L'opérateur prépare un prochain hackaton (compétition de développeurs) Bbox Miami avec l'Epitech avec pour objectif de rencontrer de nouveaux talents mais également de faire émerger des idées d'applications (voir ici). Pour cela, Bouygues Telecom leur met à disposition, ainsi qu'à ses partenaires, des ressources techniques : SDK, APIs et documentations techniques, tout en les encourageant à s'adresser à ses équipes pour toute demande concernant les capacités de la Bbox Miami, souhaitant ainsi créer une relation de long terme avec eux sans les piéger dans un univers spécifique à Bouygues Telecom. En effet, comme le demande l'écosystème Android, 90 % des technologies de sa Bbox Miami sont compatibles avec celles des concurrents.

Source : Les Echos.

[MàJ 26/02/15] Plus d'informations sur le hackaton Bbox Miami en cliquant ici.
Mis à jour le