Accord de déploiement de la fibre : Bouygues Telecom accuse Numericable-SFR


Bouygues Telecom et SFR co-investissent ensemble dans le déploiement de la fibre optique dans de grandes villes comme Paris, Lyon ou Marseille mais depuis le rachat de SFR par Numericable, le rythme des raccordements aurait subi un fort ralentissement d'après Bouygues Telecom. Ce dernier s'en est plaint en mai dernier auprès de l'Autorité de la concurrence, témoin de leur engagement qui vient d'annoncer qu'elle a décidé d'ouvrir une enquête afin de vérifier le respect des engagements de Numericable-SFR.


L'accord qui lie des deux opérateurs dans la fibre date de 2010 (voir ici) avec une échéance de couvrir un total de 22 communes sur tout le territoire d'ici à 2020, soit 2,9 millions de prises. SFR est chargé de déployer le réseau fibre et Bouygues Telecom participe financièrement.


L'Autorité de la concurrence avait donné son feu vert fin 2014 pour le rachat de SFR par Numericable contre certaines garanties dont justement que le nouveau groupe s'engage "à raccorder les immeubles à la fibre déployée par SFR et Bouygues Telecom [...] afin de permettre à Bouygues Telecom d'exploiter son réseau". Comme l'indique Les Echos, "Il devait le faire dans un délai de deux ans pour la fibre installée avant le rachat de SFR par Numericable. Et de trois mois, à partir de la demande de Bouygues Telecom, pour celle faite après la fusion Numericable-SFR".

Depuis le rachat, il semble en effet très tentant pour Numericable de migrer les clients ADSL de SFR sur son propre réseau très haut débit câble et de retarder, voire stopper, le déploiement de la fibre optique prévue par SFR dans les zones où il dispose déjà de son réseau câblé.

Ce scénario est à l'origine de la crainte de Bouygues Telecom qui constate que le déploiement de la fibre optique a clairement chuté depuis le début de l'année, mettant ainsi en péril le respect de ses propres engagements, à savoir raccorder deux millions de prises d'ici à fin 2015 dont une majorité grâce à son accord avec SFR. Au dernier décompte, Bouygues Telecom annonçait uniquement 1,5 millions de prises FTTH.

Numericable-SFR conteste les retards : "Nous respectons les engagements, les chantiers sont en cours et le rythme de production s'accélère" répond Jérôme Yomtov, directeur général délégué de Numericable-SFR, sans donner plus de précisions.

Source : Les Echos.

Created on