Pour Martin Bouygues, les prix vont inévitablement remonter dans les télécoms


Martin Bouygues s'est exprimé jeudi dernier lors de l'assemblée générale de son groupe concernant l'abandon du projet de mariage d'Orange avec Bouygues Telecom qui aurait permis de réduire le nombre d'opérateurs en France afin de consolider le secteur.


Pour lui, la principale conséquence sera une remontée des prix : "Inévitablement, à terme, cela remontera parce que les besoins sont là [...] La France bénéficie aujourd'hui des prix les plus bas au monde et dans le mobile et dans le fixe. Si on pense que cela peut être durable, je pense qu'il y a peut-être une petite erreur de raisonnement quelque part". Martin Bouygues rejoint donc Stéphane Richard, PDG d'Orange, qui faisait lui-même part de cette même analyse après l'échec du mariage entre leurs deux sociétés.


Suite à l'arrivée de Free dans le mobile avec deux forfaits à prix cassés en janvier 2012, les tarifs avaient en effet fortement baissé chez les autres opérateurs, impactant de fait leurs marges. Avec les lourds investissements nécessaires dans le futur (déploiement de la fibre, couverture des zones blanches, 5G, etc), la guerre des bas prix devient insoutenable dans les télécoms.


Martin Bouygues s'est ensuite exprimé sur sa succession d'ici deux ans au sein du groupe familial et a fait part de sa volonté de promouvoir à ses côté des personnalités "plus jeunes et plus dynamiques". Il restera toutefois dans la société mais dans une fonction non exécutive. Il proposera des solutions au conseil d'administration dans les mois à venir. Rappelons qu'Olivier Roussat, actuel PDG de Bouygues Telecom (en photo ci-dessus), figure parmi les prétendants à sa succession.

Source : BFM Business.
Created on