Déjà plusieurs gros contrats pour l'alliance Bouygues Telecom-Telefonica


En juin 2015 (voir ici), les opérateurs Bouygues Telecom (français) et Telefonica (espagnol) annonçaient la création d'un joint-venture "Telefonica Global Solutions France" afin de pouvoir proposer des services de téléphonie dédiés aux multinationales en s'appuyant sur leurs propres solutions entreprises. Rappelons que Telefonica et Bouygues Telecom travaillent en collaboration depuis 2011, après avoir conclu à l'époque un partenariat stratégique dans le cadre du "Telefonica's Partners Programme", avec des accords de roaming, des achats en commun et des échanges d'informations (voir là).


Aujourd'hui cette association "gagnant-gagnant" est désormais jugée concluante car la coentreprise aurait déjà gagné en l'espace d'un an une dizaine de gros contrats, principalement avec des groupes du CAC 40 et son activité afficherait une croissance à deux chiffres : "On est passé du statut de fiancés à celui de mariés. Mais cela fait une différence pour les clients et leur perception de notre activité, car cela marque un engagement durable" déclare Anne Perrin, directrice de la coentreprise.


Contrairement aux importants effectifs des deux opérateurs, ceux de Telefonica Global Solutions France sont limités, avec seulement 40 personnes et cette coentreprise s'appuie donc sur les forces commerciales de Bouygues Telecom et les importants relais de Telefonica à l'étranger. "Il y a aussi un changement d'attitude. Avant la création de la coentreprise, nous étions plutôt en attente des appels d'offres. Désormais, nous sommes plus proactifs, avec une gouvernance dédiée et une plus grande proximité clients", explique Anne Perrin. Pour la dirigeante, la force du réseau 4G de Bouygues Telecom (deuxième derrière Orange en termes de couverture de la population) est un autre atout dans la conquête de parts de marché : "Les grandes entreprises ne tolèrent pas de défaut de couverture ou de qualité de services. C'est critique pour leur activité et leur productivité, encore plus que pour le grand public".

L'empreinte internationale de Telefonica rassure les grands groupes dont les appels d'offres concernent souvent plusieurs pays et associent de plus en plus informatique et télécoms : "Ce ne sont plus de simples prestations d'opérateur télécoms mais bien d'architecte de réseau. Et, dans ce domaine, la compétition est mondiale". Sur certains contrats, Telefonica Global Solutions France se retrouve en effet souvent en concurrence avec Orange mais également avec les opérateurs américains ATT ou Verizon.

Ces succès avec Telefonica participent ainsi à la reconquête du marché des entreprises entamée par Bouygues Telecom face à quasi duopole Orange-SFR. L'opérateur a signé (seul) quelques contrats importants en début d'année, dont celui de Vinci, ravi à SFR.

Source : Les Echos.

Created on