Accord sur la réorganisation du temps de travail signé chez Bouygues Telecom


Un accord sur la réorganisation du temps de travail chez Bouygues Telecom a été signé vendredi dernier par le seul syndicat Force Ouvrière. Celui-ci vise à ramener les salariés de l'opérateur vers les 35 heures hebdomadaires en renégociant les RTT sur la base du volontariat. L'information a été confirmée à l'AFP par Bernard Allain, secrétaire général de FO Bouygues Telecom.


Après plusieurs mois de négociations (voir ici) et en l'absence d'opposition majoritaire des autres syndicats, les 37 % des voix de FO ont donc suffit à valider cet accord qui concernera potentiellement 5.500 salariés. Mylène Collin, DRH de Bouygues Telecom, a expliqué à l'AFP que cet accord vise à "gagner en compétitivité dans un marché ultra-concurrentiel", surtout pour les téléconseillers et a souligné que l'objectif est, "à horaire annuel égal", de ramener les salariés vers les 35 heures hebdomadaires, contre 39 heures et 23 jours de RTT aujourd'hui.


Les futurs embauchés à compter du 1er octobre prochain se verront appliquer le nouveau régime. Pour les anciens salariés, le recueil du volontariat s'étalera jusqu'à décembre pour une application au 1er janvier dixit FO. Par exemple, pour les téléconseillers, une "incitation financière au changement", sous forme d'une hausse de salaire de 2 % sera proposée. Pour les cadres au forfait jour, ce sera 1,5 % d'augmentation contre 2 jours de RTT sur 14. Quant aux directeurs et leurs adjoints, ils obtiendront 3 % d'augmentation contre 8 jours de RTT.

Source : L'Express.
Mis à jour le