Bouygues Telecom va tester les éventuels brouillages de la 4G sur la TNT


Nous avions évoqué le sujet à plusieurs reprises dans le passé (voir ici et ici), concernant des risques d'interférences plus que probables entre la 4G et la TNT, notamment dans certaines tranches 800 MHz cédées par l'Etat aux opérateurs. D'après Bouygues Telecom, cela pourrait impacter environ 20 % des foyers français et risque de générer des "écrans noirs".


L'ex-ministre de l'Industrie et de l'Economie numérique, Eric Besson, contestait à l'époque ces chiffres et cherchait à minimiser le problème. Fleur Pellerin, sa remplaçante, a annoncé aujourd'hui à l'AFP : "Le chantier était bloqué depuis six mois, il n'y avait pas d'accord sur les expérimentations. Lors des discussions à Bercy avec les opérateurs la semaine dernière, ce blocage a été levé et les opérateurs sont d'accord pour lancer une expérimentation commune à Saint-Etienne".


Bouygues Telecom, SFR et Orange vont en effet lancer début 2013 une première expérimentation commune de déploiement de téléphonie mobile 4G pour tester un éventuel brouillage de la TNT sur la ville de Saint-Etienne.

Soutenu par le CSA, un premier test avait eu lieu à Laval fin 2011 "pour vérifier l'étendue des brouillages". Même si le résultat n'a jamais été rendu public, certains médias avaient relaté qu'un "nombre de perturbations de la réception TNT plus important que prévu" avait été constaté.

Rappelons que l'ordonnance du Paquet Télécoms a été modifiée l'année dernière au dernier moment par le précédent Gouvernement afin d'y ajouter un article 44 qui décharge aux opérateurs la gestion des problèmes liés aux interférences éventuelles, leur incombant les frais occasionnés pour y pallier.

Bouygues Telecom teste également en grandeur nature depuis le 23 juin dernier la 4G sur Lyon (voir notre article).

Source : businessMOBILE.

Mis à jour le