Bouygues Telecom a bien porté plainte contre Free pour dénigrement


Alors que nous relations il y a quelques jours l'information dévoilée par Challenges (voir notre article), il semble que cela soit désormais confirmé : Bouygues Telecom a porté plainte le 6 décembre dernier contre Free Mobile pour "dénigrement et concurrence déloyale" et réclame au nouvel entrant la somme de 100 millions d'euros.


Même si Challenges ne dispose pas à l'heure actuelle des éléments précis qui sont reprochés à Free dans cette plainte, le site rappelle que lors du lancement de l'offre Free Mobile en janvier dernier, "Xavier Niel avait affublé ses concurrents de nom d'oiseaux, et traité leurs clients de pigeons, déclenchant ainsi une salve d'appels furieux des clients d'opérateurs historiques vers les hot-lines de ces derniers" et relater les dires d'une source proche du dossier : "La question qui est posée à travers cette plainte, c'est de savoir s'il est normal que la concurrence, même intense, puisse passer par le fait d'insulter des concurrents, et ce de manière répétée et systématique [...] De telles injures, un tel dénigrement sont constitutifs de dénigrement et portent atteinte au bon fonctionnement du marché dans son ensemble".


L'élément déclencheur aurait été l'audition de Didier Casas, secrétaire général de Bouygues Telecom, par la justice suite à une autre plainte en diffamation déposée cette fois par le groupe Iliad, dont dépend Free.

Un salarié de Bouygues Telecom, qui souhaite garder l'anonymat, s'était d'ailleurs confié à Challenges : "Nous avons dû faire le dos rond pendant le lancement de Free Mobile, et de toute façon, à l'époque, nous étions inaudibles. Maintenant, nous allons passer à l'offensive, d'autant plus sereinement que celle-ci a été préparée depuis longtemps".

Apparemment ni Bouygues Telecom ni Free n'ont pour le moment confirmé l'information et n'ont souhaité s'exprimer sur ce sujet.

Source : Challenges via Univers Freebox.

[MàJ 12/12/12] Nous en savons plus aujourd'hui par l'intermédiaire du site Le Figaro :

Bouygues Telecom réclame 98,8 millions d'euros à Free. Cette assignation "répond à une campagne de dénigrement lancée par Free lors de son lancement commercial", a précisé la porte-parole de l'opérateur.

Lors de la conférence de lancement de Free Mobile avec des tarifs défiant toute concurrence, Xavier Niel, fondateur du groupe, avait fait diffuser un petit film parodique, moquant les dirigeants des opérateurs concurrents. Il avait également utilisé des termes tels que "pigeons" ou "vaches à lait" pour qualifier les clients des trois opérateurs existants.

"Il n'est pas acceptable qu'un opérateur utilise le dénigrement contre ses concurrents, leurs clients et leurs collaborateurs comme arme de promotion commerciale. De tels agissements, dans la mesure où ils sont répétés et incessants, sont à l'origine d'un préjudice que Bouygues Telecom souhaite voir cesser et pour lequel il demande réparation" a indiqué Bouygues Telecom au Figaro.

[MàJ 22/02/13] Free a finalement été condamné à payer 25 millions d'euros à Bouygues Telecom pour dénigrement. Plus d'informations en cliquant ici

Mis à jour le