Comme prévu, Bouygues Telecom va recruter 200 personnes pour la 4G


Dans une interview accordée au Figaro, Olvier Roussat, Directeur général de Bouygues Telecom, annonce que l'opérateur va de nouveau recruter pour l'arrivée de la 4G.

En effet, cette promesse avait été faite l'année dernière en cas d'autorisation de reconversion des fréquences 1.800 MHz pour la 4G (voir notre article) : "Nous allons recruter 200 personnes dans nos centres d'appel en France pour accompagner nos clients dans l'utilisation de cette nouvelle technologie. Les recrutements seront lancés très prochainement".


Seconde bonne nouvelle : il ne sera finalement pas nécessaire d'attendre le 1er octobre prochain (date à laquelle la reconversion des fréquences 2G est autorisée) pour bénéficier de la 4G sur le réseau Bouygues Telecom ! Olivier Roussat l'annonce pour très bientôt : "Ils [les clients] pourront en bénéficier très vite. Nous sommes déjà en train de déployer dans toutes les fréquences dont nous disposons. Nous allons annoncer dans quelques semaines des offres 4G que nous proposerons à nos clients dans les villes où nous avons déjà déployé la 4G en 2.600 MHz. A Strasbourg, Lille, Douai, Lyon, Toulouse, Issy-les-Moulineaux, Vanves ou Biarritz, pas besoin d'attendre le 1er octobre ! Mais, le 1er octobre, nous ferons un bond en avant car nous serons capables d'offrir une couverture importante sur une large partie du territoire grâce aux fréquences 1.800 MHz, qui offrent des performances optimales en 4G".

Les possesseurs d'iPhone 5 vont également se réjouir car ils pourront ainsi bénéficier de la 4G en France avec leur smartphone : "Apple va proposer une mise à jour qui permettra de profiter avec l'iPhone 5 des performances de la 4G. Il suffira que nos clients la téléchargent et leur iPhone 5 pourra fonctionner sur notre réseau".


Concernant le prix des forfaits incluant l'accès à la 4G, il faudra logiquement compter sur un petit supplément par rapport aux tarifs actuels : "[...] la 4G, qui introduit une rupture fondamentale dans les communications mobiles, a une valeur supplémentaire d'environ 5 euros, qui devrait se traduire dans les prix".

Malgré tout, le montant impressionnant réclamé par l'ARCEP et validé par le législateur pour la reconversion des fréquences 1.800 MHz en 4G (voir notre article) fait réagir Olier Roussat : "Bouygues Telecom a déjà versé à l'Etat près d'un milliard d'euros pour acheter des fréquences 4G. Et, il faudrait encore payer une redevance deux fois plus élevée que pour les autres fréquences 4G (2.600 MHz), alors même que le marché s'est effondré avec l'arrivée du 4ème opérateur. Nous avons deux mois pour contester ce prix. Nous réfléchissons à former un recours auprès du Conseil d'Etat".

Retrouvez l'interview complète d'Olivier Roussat sur le site du Figaro en cliquant ici.

Source : Le Figaro.

Created on