Nouveau plan d'économies de 300 millions par an chez Bouygues Telecom


Après déjà 599 millions d'euros d'économies réalisées entre 2011 et 2013 incluant le départ volontaire de 556 personnes, le Groupe Bouygues a confirmé aujourd'hui la mise en place d'un nouveau plan de restructuration avec cette fois 300 millions de réductions de coûts par an comme but à atteindre jusqu'à 2016.


Bien que la suppression de 1.500 à 2.000 emplois annoncée par les syndicats cette semaine n'ait pas été confirmée par Bouygues, Eric Haentjens, le directeur financier de sa filiale télécom a cependant reconnu qu' "Il y aura des conséquences sociales, mais il est encore trop tôt pour évoquer précisément des chiffres". Des négociations vont avoir lieu avec les représentants du personnel et un plan sera présenté en juin.


La restructuration passera également par une simplification de la grille tarifaire pour arriver au maximum à une petite dizaine d'offres commerciales dans le mobile pour une plus grande lisibilité par le client et des réductions de coûts aux niveaux marketing et informatique. L'opérateur souhaite également capitaliser sur la 4G et développer ses usages ainsi qu'accélérer sa croissance dans le fixe avec de nouvelles offres. Rappelons qu'il a justement lancé en mars dernier la Bbox ADSL triple-play à 19,99 €/mois, prévoit de dévoiler une offre proche sur la fibre en juin prochain et annonce une nouvelle Bbox premium pour septembre.


Bien que Bouygues Telecom se défend de vouloir devenir un opérateur low-cost, la marque B&YOU continue cependant de monter en puissance avec 1.876.000 clients à fin mars 2014 soit déjà 13 % des la totalité de la base de clients mobile de l'opérateur. Sans compter que fin janvier, les structures opérationnelles de Bouygues Telecom et B&YOU ont fusionné en tout discrétion et que ce soir la CFDT semble croire à une fusion entre les deux marques au quatrième trimestre 2014, suite au comité central d'entreprise qui s'est tenu aujourd'hui.

Nous devrions donc en savoir plus d'ici juin.

Sources : Groupe Bouygues, Les Echos & Le Huffington Post.

Mis à jour le